DÉPART

45

L’Est-du-Québec perd une porte-parole appréciée dans la défense de l’environnement.

Danielle Giroux, qui habitait les Îles-de-la-Madeleine, s’est impliqué au sein de plusieurs organismes comme Attention Fragile, le Comité ZIP, et Tourisme Îles-de-la-Madeleine. Elle fut régulièrement présente sur nos ondes à titre de co-fondatrice de la Coalition Saint-Laurent qui plaide pour un moratoire sur les projets d’hydrocarbures dans le Golfe.

Danielle Giroux quittera officiellement l’archipel à la mi-août. La présidente d’Attention Fragîles indique qu’elle retrouvera sa famille du côté de Sherbrooke, mais qu’elle poursuivra sa mission au sein de l’organisme, du moins pour la prochaine année.

Danielle Giroux précise aussi qu’elle ne laissera jamais tomber la Coalition Saint-Laurent.

C’est à partir du continent qu’elle maintiendra son implication dans le regroupement interprovincial fondé en 2010. Elle compte aussi sur une participation de la population pour poursuivre les efforts pour un moratoire sur les hydrocarbures dans le Golfe Saint-Laurent :

 

En 2012, le magazine Elle Québec choisissait Danielle Giroux parmi ses personnalités dans son spécial Terre.