Un décret qui ne tient pas compte de la réalité de la Gaspésie

117

Le député de Gaspé considère inadapté le projet de décret annoncé par le gouvernement sur les zones inondables.

Gaétan Lelièvre est d’avis que l’adoption de ce décret, sur la reconstruction en zone inondable, s’inscrit dans le cadre des inondations survenues ce printemps dans l’Ouest et le centre du Québec. Il affirme qu’il ne tient aucunement compte de la principale problématique en Gaspésie, soit l’érosion des berges.

De plus, les relevés cartographiques, exigés par le gouvernement en vertu de ce décret, devront être élaborés par les municipalités. Chaque cours d’eau visé représente une facture d’environ 40 000 $, selon Gaétan Lelièvre. Il considère que la Gaspésie est traitée inéquitablement puisque la plupart des régions ont reçu gratuitement ce document de base du gouvernement.

 

Pour ces raisons, Gaétan Lelièvre demande au gouvernement de considérer les particularités de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine dans le décret qui pourrait être adopté d’ici la fin juillet.

LAISSER UN COMMENTAIRE