Pas de carpe asiatique en Gaspésie, mais les précautions sont de mise

149

Le ministère de la Faune s’inquiète peu de voir la carpe asiatique apparaître dans le golfe du St-Laurent, toutefois des précautions sont de mise.

Il faut d’abord savoir que la carpe de roseau, dont la présence dans le fleuve St-Laurent a été confirmée cette semaine, est un poisson d’eau douce.

Toutefois, la biologiste et porte-parole du ministère, Véronique de la Chenelière, n’exclut pas qu’on puisse éventuellement l’apercevoir.

 

Bien que la carpe asiatique ne serait pas tentée de migrer naturellement vers l’est du fleuve, la biologiste explique que l’activité humaine pourrait tout de même être responsable de son introduction accidentelle dans des plans d’eau douce de la région.

 

Plus tôt cette semaine, le ministère a annoncé qu’il agirait sur plusieurs fronts pour limiter la propagation de cette espèce indésirable, qui a des impacts très négatifs sur les milieux qu’elle envahit.

LAISSER UN COMMENTAIRE