CROISSANCE DES CAS

33

Le nombre de cas de chlamydia a connu une croissance au cours de la dernière année dans la région.

Il s’agit encore de la maladie à déclaration obligatoire qui touche le plus grand nombre de personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine.

Après un léger repli l’année précédente, cette infection génitale a touché 140 personnes en 2014, 6 de plus qu’en 2013.
Sur les 140 cas de chlamydia, la Direction de la Santé publique relève notamment que 49 cas ont été diagnostiqués chez des patients âgés de
19 ans ou moins. Par ailleurs, la Direction de la Santé publique note aussi que 10 cas ont été constatés sur des femmes enceintes et des femmes ayant eu plusieurs interruptions volontaires de grossesse.

Une autre maladie sexuellement transmissible a attiré l’attention de la Santé publique. Bien que beaucoup moins répandus que les cas de chlamydia, les infections gonococciques persistent ces années-ci. Au total, la région a enregistré 7 cas qui ont, en totalité, eu de 1 à 3 partenaires sexuels dans les 12 mois précédant la déclaration. Pour 3 cas, un voyage à l’étranger sera probablement à l’origine de l’infection.
Le nombre de cas d’infection gonococcique au total est identique à celui de l’an dernier. En 2005, la direction régionale de la santé publique n’avait répertorié aucun cas.