CRAINTE DE LA CSN

34

La CSN dénonce une fois de plus les conclusions du pacte fiscal qui limite le pouvoir de négociations des employés municipaux.

La CSN s’inquiète des dispositions qui pourraient s’y retrouver et qui visent à revoir le processus de négociation collective.

Le corps syndical craint l’application du droit de lock-out ou de décrets, comme l’affirme le président de la section régionale de la CSN, Jacques Mimeault :

Aux yeux de l’organisation, le gouvernement a ouvert une énorme brèche, en septembre, en proposant aux municipalités, un pouvoir de négociation accru avec leurs employés en échange d’une compression annuelle de 300 millions de dollars dans les transferts.

La CSN amorce donc une tournée de ses membres, pour les mettre sur un pied d’alerte, avant le dépôt du projet de loi :

Le président de la section régionale de la CSN, Jacques Mimeault, note que le pacte fiscal vient saper le rapport de force des travailleurs et inciter l’employeur à négocier de mauvaise foi puisqu’il pourrait avoir le dernier mot.

En Gaspésie, l’entente entre Québec et les municipalités touche 262 travailleurs.

Journaliste: Gilles Philibert

PARTAGER
Article précédentESPOIR POUR L ÉOLIEN
Article suivantCOMME SI VOUS Y ÉTIEZ

Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.