COUPURES SECTEUR FAUNE

46

Le député de Bonaventure et porte-parole de l’opposition officielle en matière de forêt déplore l’annonce de coupures imposées au domaine de la faune.

 

Une cinquantaine de biologistes, de techniciens de la faune et d’agents de conservation perdront leur emploi en raison des mesures de resserrement budgétaire au gouvernement du Québec.

Le député Sylvain Roy estime que ces actions de réductions des dépenses démontrent un manque de vision extrêmement déplorable pour les régions du Québec.

Ex-responsable du dossier faunique au sein du gouvernement de Pauline Marois, Sylvain Roy note que ce secteur d’activités génère plus de 1 milliard 600 millions de dollars de revenus par année, ce qui représente un moteur économique très important.

Le député Guy Leclerc, pour sa part porte-parole en matière de faune et de parcs, souligne que la diminution des efforts de surveillance de la faune ne pourra qu’engendrer des excès en termes de braconnage, de conflit d’occupation de territoires et d’abus de nature environnementale.

Le député de Bonaventure questionne le ministre responsable de la Faune, Laurent Lessard, à savoir sur qui retombera la responsabilité de la protection dans l’avenir.

PARTAGER
Article précédentCAPTATION EAU POTABLE
Article suivantRÉFORME ET CHEMIN DE FER
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.