La Côte-Nord reste de principal marché visé par Tugliq

576

Bien que Tugliq ait fait une demande de licence d’exportation, l’entreprise confirme que les industriels de la Côte-Nord sont le premier marché ciblé par le gaz naturel qui pourrait être exploité dans les puits de Bourque.

L’entreprise a pris les devants dans ce dossier puisque les travaux sont en cours pour valider la présence et la qualité de la ressource des puits de Bourque. Laurent Abbatiello, le vice-président principal de l’entreprise commente ici cette demande de permis qui a été faite pour une période de 25 ans :

 

Laurent Abbatiello confirme que cette demande ne remet pas du tout en cause la priorité de l’entreprise d’approvisionner la Côte-Nord en gaz naturel. Mais, les industriels de ce secteur doivent changer leurs installations qui brûlent aujourd’hui du diésel, et cette transformation sera étagée dans le temps :

 

Selon M. Abbatiello, au début la portion exportation sera plus grande, mais elle ira en diminuant pour favoriser l’approvisionnement de la demande croissante de la Côte-Nord.

Un gazoduc de 60 kilomètres devra aussi être construit pour transporter le gaz jusqu’au futur port d’exportation de Gaspé. M. Abbatiello confirme que toutes les institutions et les entreprises qui se trouveront sur son trajet pourront être livrées en gaz.

Le vice-président de Tugliq indique que des études environnementales sont belles et bien prévues.

Il espère obtenir cette licence d’ici 4 à 6 mois et la première mise en service est prévue pour 2019 ou 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE