CONTRE LES FORAGES DANS LE GOLFE

30

Le quotidien de la capitale de l’Île-du-Prince-Édouard, The Guardian de Charlottetown, prend position contre les forages d’hydrocarbures dans le Golfe Saint-Laurent.

Dans un éditorial publié récemment, le journal appuie le moratoire réclamé par la Coalition Saint-Laurent, qu’il qualifie de justifié.
Pour le porte-parole de la coalition, Sylvain Archambault, c’est une bonne nouvelle :
N700a

The Guardian s’étonne d’ailleurs du silence des politiciens des Maritimes dans ce dossier; un mutisme qu’il associe aux difficultés économiques des provinces atlantiques.
Néanmoins, de l’avis du quotidien de Charlottetown, il n’est pas normal que Terre-Neuve et son Office fédéral-provincial des hydrocarbures extra-côtiers puissent mettre en péril le tourisme et les pêcheries du Golfe Saint-Laurent sans consulter les autres provinces concernées :
N700b

Corridor Resources doit forer un puits d’exploration de la portion terre-neuvienne du site Old Harry avant le 15 janvier 2016, pour ne pas perdre sa licence.
L’Office Canada-Terre-Neuve et Labrador des hydrocarbures extra-côtiers n’a cependant pas encore approuvé son étude d’impact environnemental. Elle doit aussi mener, à la demande du ministre fédéral de l’Environnement Peter Kent, une vaste consultation publique sur le projet avant d’y donner un éventuel feu vert.
Dans un éditorial publié récemment, le journal appuie le moratoire réclamé par la Coalition Saint-Laurent, qu’il qualifie de justifié.
Pour le porte-parole de la coalition, Sylvain Archambault, c’est une bonne nouvelle :
The Guardian s’étonne d’ailleurs du silence des politiciens des Maritimes dans ce dossier; un mutisme qu’il associe aux difficultés économiques des provinces atlantiques.

Néanmoins, de l’avis du quotidien de Charlottetown, il n’est pas normal que Terre-Neuve et son Office fédéral-provincial des hydrocarbures extra-côtiers puissent mettre en péril le tourisme et les pêcheries du Golfe Saint-Laurent sans consulter les autres provinces concernées :

Corridor Resources doit forer un puits d’exploration de la portion terre-neuvienne du site Old Harry avant le 15 janvier 2016, pour ne pas perdre sa licence.

L’Office Canada-Terre-Neuve et Labrador des hydrocarbures extra-côtiers n’a cependant pas encore approuvé son étude d’impact environnemental. Elle doit aussi mener, à la demande du ministre fédéral de l’Environnement Peter Kent, une vaste consultation publique sur le projet avant d’y donner un éventuel feu vert.

PARTAGER
Article précédentAUGMENTATION DES EMPLOIS
Article suivantLELIÈVRE DEMANDE UNE AIDE SPÉCIALE
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.