La Confédération des syndicats nationaux prend la défense des travailleurs de la crevette

196

La Confédération des syndicats nationaux va défendre les travailleurs d’usines de crevettes auprès du gouvernement fédéral.

La centrale syndicale québécoise était de passage vendredi à Gaspé en préparation de son congrès national et a rencontré des employés qui ont précisé leurs inquiétudes en lien avec le conflit entre les transformateurs et les pêcheurs qui entre dans sa 7e semaine.

Le vice-président CSN provincial,  Jean Lacharité, affirme avoir discuté avec le ministre fédéral, Jean-Yves Duclos, qui est responsable de l’assurance-emploi. Il lui a demandé de revenir avec le programme des 5 semaines supplémentaires pour combler le trou noir.

 

Jean Lacharité écorche aussi au passage, la ministre responsable de la région, Diane Lebouthillier, qui a été interpellée dans le dossier.

 

La ministre du Revenu national a répondu par courriel qu’elle était au fait que les travailleurs vivent une période de turbulences.

Diane Lebouthillier souhaite que la situation se règle rapidement devant le Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec qui peut résoudre ce différend entre les parties.

LAISSER UN COMMENTAIRE