La concertation doit être au rendez-vous en 2017, selon Lebouthillier

91

Diane Lebouthillier trace un bilan positif de son gouvernement dans la dernière année et mise sur la concertation pour développer la Gaspésie.

La députée de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine accorde une bonne note au gouvernement de Justin Trudeau en rappelant plusieurs mesures qui ont contribué à améliorer la région.

La ministre du Revenu national souligne la réforme de l’assurance-emploi qui a permis une meilleure accessibilité aux prestations pour les travailleurs saisonniers. La réduction de l’âge pour le régime de pension, qui passe de 67 à 65 ans, viendra également aider les travailleurs d’usine pour leur retraite, eux qui ont en moyenne 56 ans. Diane Lebouthillier mentionne aussi les investissements de 44 millions de dollars en Gaspésie et aux Îles pour les ports pour petit bateau et enfin, la Prestation fiscale canadienne pour enfant qui a permis aux familles de la région de recevoir plus de  3 millions de dollars par mois.

 

Parmi les priorités pour 2017, la députée fédérale estime que le dossier du quai de Percé devra  passer par la concertation afin de se réaliser.

 

Diane Lebouthillier évoque aussi le même scénario pour le développement d’un aéroport régional.

 

Le défi démographique fait aussi partie des enjeux importants pour 2017. Les départs à la retraite et le vieillissement de la population combinés à l’absence de relève jouent contre la région. Diane Lebouthillier explique que la Gaspésie devra se tourner vers l’immigration pour réussir à combler les emplois qui seront disponibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE