CONCERTATION AVEC LE MILIEU

33

La problématique du service d’autobus en Gaspésie doit passer par la concertation de tous les intervenants.

C’est du moins l’avis du dg de la Fédération des transporteurs par autobus du Québec qui comprend parfaitement les demandes de modifications et d’abandons des services d’Orléans Express en région.

Selon Luc Lafrance, il est tout à fait normal qu’une entreprise privée adresse une demande à la Commission des transports pour se départir des lignes qui sont déficitaires dans certaines régions du Québec, comme en Gaspésie :

De plus, la Fédération des transporteurs soutien que depuis les 13 dernières années, la fréquentation des services interurbain est en constante décroissance, ce qui a des impacts directs sur les revenus des entreprises privées. Luc Lafrance considère que les pistes de solutions passent par la concertation de tous les intervenants :

La Fédération des transporteurs du Québec considère que le ministère des Transports doit ajuster immédiatement les mécanismes d’aide d’urgence afin de résorber temporairement la crise actuelle. L’organisme a également proposé de former des tables de travail afin d’établir un plan d’action ayant pour objectif de favoriser une meilleure concertation entre les intervenants qui organisent et planifient le transport collectif rural, régional et interrégional.

 

PARTAGER
Article précédentINTERPRÉTATION DANS FORILLON
Article suivantPROJET DIMINUÉ
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.