COMPRESSIONS OBLIGATOIRES

27
La municipalité de Grande-Vallée. Photo : Archives

Grande-Vallée doit compresser ses dépenses pour équilibrer son budget 2014.

La municipalité a déposé un budget de 1,7 million de dollars comparé à 1,8 million en 2013, soit une diminution de 100 mille dollars.

Comme les autres villes, Grande-Vallée s’est vu privé de somme provenant des modifications liées à la TVQ et à une perte de revenu avec la péréquation.

La mairesse, Nathalie Côté, précise les manques à gagner.

 

Grâce aux compressions effectuées dans ses dépenses, la municipalité a réussi à garder le même niveau de taxe.

Pour les résidences, il sera de 67 cents du cent dollars d’évaluation, pour les immeubles de plus de 6 logements à 83 cents du cent dollars.

Les immeubles commerciaux seront taxés à 1 dollar 44 du cent dollars d’évaluation.

Le tarif pour l’enlèvement des ordures sera de 330 dollars par résidence.

Pour la population desservie par l’aqueduc et le service des eaux usées les tarifs seront respectivement de 260 et 85 dollars.

Parmi les compressions pour équilibré son budget, Grande-Vallée élimine l’escompte de 3 pour cent qui était accordé aux résidents qui payaient le montant total de leur compte de taxe avant le 31 mars 2014.

 

 

PARTAGER
Article précédentNOUVEAU MANDAT
Article suivantRÉACTIONS