Des citoyens s’expriment sur les hydrocarbures au conseil municipal de Gaspé

526

Plusieurs citoyens de Gaspé ont pris la parole, lors de la période de questions du conseil municipal de Gaspé, hier soir, concernant le dossier des hydrocarbures.

Une trentaine de personnes assistaient à l’assemblée. D’abord, Nastassia Williams, qui est aussi porte-parole de Tache d’huile, a questionné l’appui du maire au projet Bourque de Pétrolia, à travers une résolution adoptée à l’unanimité par la MRC de La Côte-de-Gaspé, en juillet.

 

Daniel Côté a spécifié que l’appui  était conditionnel à la tenue d’une consultation publique, dans le cas où la fracturation serait envisagée.

Pour Magalie Larochelle, de Douglastown, la consultation est effectivement essentielle.

 

Ce à quoi le maire a répondu que les municipalités n’avaient pas beaucoup de pouvoir, contrairement à Québec.

 

Concernant le règlement encadrant la tenue de rassemblements dans les lieux publics, Geneviève Giguère demande à ce qu’il soit révisé.

 

Le maire s’est engagé à retravailler le règlement, après les élections. Il en a même fait une promesse électorale.

Un autre citoyen, Claude Richard a également pris la parole pour souligner que le blocage du pont pendant la manifestation de lundi n’était pas sécuritaire.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE