C’est l’heure de la retraite pour Jean-Guy Poirier

69

Le doyen des maires en Gaspésie confirme son retrait de la vie politique.

Le maire de Saint-Siméon et ex-président de la Table des préfets de la Gaspésie, Jean-Guy Poirier, a confirmé qu’il ne serait pas candidat aux prochaines élections.

Dès l’élection en 2013, il avait évoqué la possibilité qu’il n’effectue pas totalement son mandat. Par la suite en 2014, Jean-Guy Poirier affirmait qu’il voulait être en place pour le centième anniversaire de la municipalité et l’automne dernier il devenait plus précis en mentionnant qu’il se retirerait fort possiblement en novembre 2016.

Cependant devant la possibilité de créer de l’incertitude au conseil municipal, le maire a mentionné qu’il terminerait son mandat jusqu’en 2017, mais il gardait quand même une certaine porte ouverte pour une nouvelle candidature.

Finalement, après plusieurs mois de réflexion Jean-Guy Poirier a annoncé officiellement à son conseil et à la population, lundi dernier, qu’il ne serait pas candidat aux élections du mois de novembre

En plus de quitter ses fonctions de maire, Jean-Guy Poirier quittera d’office plusieurs fonctions, dont un rôle d’administrateur à la Fédération québécoise des municipalités, son poste de préfet de la MRC Bonaventure de même que son siège d’administrateur  à la Société de financement des infrastructures locales du Québec, entre autres.

Jean-Guy Poirier a été maire de Saint-Siméon pendant 40 ans et préfet de la MRC Bonaventure pendant 37 ans.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE