Le Centre d’interprétation du cuivre sera fermé cet été

285

C’est confirmé, le Centre d’interprétation du cuivre de Murdochville sera fermé cet été, le temps de trouver des solutions à long terme.

Le conseil d’administration a pris cette décision en rencontre extraordinaire, jeudi, en raison de la situation précaire de l’organisme.

Le centre est aux prises avec 185 mille dollars de dettes qu’il cumule depuis les dernières années. Des fournisseurs n’ont également pas été payés, comme Hydro-Québec, Telus et d’autres entreprises de la région.

De plus, la directrice générale, Linda Levasseur, explique que plusieurs travaux sont à prévoir sur le bâtiment, ce qui représente plusieurs dizaines de milliers de dollars d’investissement.

 

Le Centre avait pourtant été reconstruit à neuf en 2012, suite à l’incendie qui l’avait ravagé.

C’est sans compter que la galerie souterraine est inondée et que la pompe est défectueuse.

Le Centre d’interprétation du cuivre se donne un an pour décider s’il gardera ses portes fermées indéfiniment ou non.

 

L’an dernier, entre 3000 et 4000 visiteurs ont été comptabilisés, une hausse de 5 % par rapport à l’année précédente. 15 employés y travaillaient.

LAISSER UN COMMENTAIRE