Les caribous changeraient de trajectoire pour éviter les skieurs

86

Un chercheur tente de déterminer l’impact du ski hors-piste sur les caribous du parc national de la Gaspésie.

Frédéric Lesmerises est candidat au doctorat en biologie à l’Université du Québec à Rimouski. Il effectue une recherche qui vise à déterminer les causes du déclin du cheptel en Gaspésie, en tentant de mieux comprendre les déplacements des bêtes et l’impact de la présence humaine.

L’un des aspects de la recherche concerne particulièrement l’impact du ski hors-piste sur la population de caribous. Des colliers, munis de balises GPS, ont donc été installés en 2013 et 2014 sur une quarantaine de bêtes ce qui permet de suivre leur déplacement.

Le chercheur conclut aujourd’hui que les caribous auront tendance à éviter les zones fréquentées par les skieurs. Frédéric Lesmerises parle d’un impact négatif, car les déplacements en hiver nécessitent une dépense énergétique importante pour la bête.

Pour le chercheur, il serait souhaitable de mieux baliser cette activité, ce qui serait faisable en visant des zones précises.

Le cheptel de caribous dans le parc est estimé à environ 80 bêtes.

LAISSER UN COMMENTAIRE