Bois d’oeuvre : Ottawa cherche des solutions durables, selon Diane Lebouthilier

86

Diane Lebouthillier veut qu’Ottawa arrive avec des solutions durables au problème récurrent d’exportation de bois d’œuvre aux États-Unis.

La députée fédérale de la Gaspésie-les Îles reconnaît que l’industrie forestière au Québec est importante pour les collectivités, favorise le développement économique des régions et représente un marché stable et prévisible pour le pays.

Elle a rencontré récemment le Syndicat des producteurs de bois de la Gaspésie. Elle dit être bien au fait de l’inquiétude dans l’industrie.

La ministre rappelle que le gouvernement canadien a mis sur pied le groupe fédéral-provincial sur le bois d’œuvre résineux pour bien coordonner les actions face aux entreprises et aux travailleurs qui pourraient être touchés par un nouveau conflit avec Washington.

 

À moins d’un accord, les premières pénalités contre les exportations canadiennes de bois d’oeuvre à destination du marché américain pourraient s’appliquer dans les jours suivant le 24 avril.

LAISSER UN COMMENTAIRE