Bilan positif de la vidange de fosses septiques

97

Le maire de Gaspé affirme avoir gagné son pari avec la collecte des boues de fosses septiques et croit possible de diminuer les frais d’exploitation dès cette année.

En 2015, Gaspé a décidé de prendre en charge ce service en affirmant que les 3 400 contribuables touchés allaient bénéficier d’une diminution de leur facture. Selon la Ville, ces derniers payaient en moyenne 413 $ pour leur vidange, alors que le tarif municipal se situe aujourd’hui à 250 $.

Le maire, Daniel Côté, précise qu’après 2 ans,  2 700 fosses de résidences ont été nettoyées et que les coûts étaient près de la cible établie.

 

La Ville estime qu’elle va réduire ses dépenses de collecte de près de 190 000 $, par rapport à l’an dernier, pour atteindre les 236 $  ar fosses septiques prévus. Cette économie est liée à la diminution des coûts de transport et de traitement, puisque les opérations se feront maintenant sur une base régulière avec 1350 sites annuellement.

Le maire affirme aussi que la Ville a mis de côté son projet de construire un centre de traitement et explique négocier avec la MRC du Rocher-Percé afin de devenir copropriétaire de leur site.

 

Enfin, Daniel Côté ne fait pas de promesse, mais avec les baisses prévues sur les frais d’exploitation, la Ville pourrait dès 2018 diminuer les tarifs reliés à la récupération des boues de fosses septiques.

Les revenus annuels sont de 420 000 $ alors que les dépenses devraient représenter près de 320 000 $ cette année.

Écoutez les entrevues réalisées sur le sujet à l’émission O’Leary le midi.

LAISSER UN COMMENTAIRE