Une baleine noire empêtrée dans des engins de pêche, en Gaspésie

Une baleine noire empêtrée dans «des engins de pêche» a été aperçue au large de la Gaspésie, lundi.

Pêches et Océans Canada a indiqué par courriel qu’un aéronef de la Garde côtière avait survolé la zone et que le ministère «évalue et surveille la situation avec la plus grande attention». Le ministère a parlé d’une «situation extrêmement difficile et préoccupante».

Dix baleines noires de l’Atlantique Nord — une espèce en danger — sont mortes depuis le début du mois de juin dans le golfe du Saint-Laurent. Quelques-unes d’entre elles auraient été heurtées par des navires.

Les autorités fédérales ont suspendu en juillet les efforts pour libérer les baleines noires qui se trouvent piégées dans des gréements de pêche, dans la foulée de la mort d’un bénévole du Nouveau-Brunswick qui participait au sauvetage d’une baleine. La décision du ministère d’interrompre toute activité de désempêtrement dans les eaux canadiennes est toujours en vigueur, a indiqué le ministère.

Robert Michaud, coordonnateur du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins, a indiqué qu’il s’agirait de la quatrième baleine noire à se prendre dans un gréement de pêche cet été.

  1. Michaud a expliqué que la baleine empêtrée avait d’abord été repérée lundi en fin d’après-midi par des agents de Pêches et Océans Canada, et qu’elle n’avait pas été revue depuis ce temps.

Les animaux peuvent survivre parfois assez longtemps à des empêtrements et ils peuvent aussi se désempêtrer par eux-mêmes. Pour l’instant, on ne compte pas la baleine dans l’hécatombe, mais c’est un incident important, selon lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE