AVENIR INCERTAIN

39

Le président du Site historique maritime du phare de Cap-des-Rosiers espère que davantage de gaspésiens prendront position concernant l’avenir du phare.

Jean-Paul Salaün s’étonne de ne pas retrouver davantage de signatures gaspésiennes dans la pétition qu’il a lancée plus tôt cet été, afin de demander au gouvernement fédéral de prendre en charge la restauration du bâtiment patrimonial.

Jean-Paul Salaün rappelle pourquoi il a lancé une pétition demandant au gouvernement fédéral de restaurer le phare:

Jean-Paul Salaün espère que les signatures forceront le gouvernement à passer à l’action, sans quoi il craint pour la survie de cette construction:

Sur les 3 mille signatures espérées, mille 440 ont été récoltées à ce jour. Cependant, une minorité d’entre elles proviennent de la région. La pétition sera en ligne jusqu’au mois d’octobre. Elle est disponible au pharecapdesrosiers.ca

 

PARTAGER
Article précédentPERCÉ RECOIT 1,1 MILLION
Article suivantMARCHÉ PUBLIC
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.