AUTORAILS ET AUTOCARS

34

Le directeur du réseau de transport collectif croit que les autorails et les autocars peuvent très bien se compléter l’un et l’autre.

Antoine Audet note que plus l’offre sera grande en matière de service de transport de passagers sur de longues distances, plus la mobilité de la population sera facile.

Et plus les résidents avant d’opportunité devant eux leur permettant de se déplacer facilement, plus la région courra la chance d’être habitée.

Le directeur du RéGÎM ne croit pas que l’offre du service de transport de passagers de longue distance reviendra, dans un avenir rapproché, à ce qu’elle était avant l’arrêt des activités de Via Rail et avant la diminution de 60 % du service d’Orléans Express.

Mais, dans la foulée des démarches d’intervenants régionaux pour réintégrer un service de transport de passagers par Autorails, Antoine Audet estime que les besoins de mobilité de la population, sur le vaste territoire gaspésien et madelinot, justifient, en effet, l’existence de deux services :

Par contre, pour le moment, la régie ne prévoit pas devenir l’exploitant de service de transport de passagers avec des Buddcars, si Via Rail choisit de ne pas s’impliquer dans cette solution :

Le gestionnaire du transport collectif régional sur route, favorise dans la planification du développement de ses services, l’organisation du covoiturage.