AUCUNE SOUMISSION

38

L’étude sur le potentiel économique des hydrocarbures en milieu marin du Banc des Américains demandé par Québec n’a pas trouvé preneur.

Selon la Société pour la nature et les parcs, aucune entreprise n’a répondu à l’appel de soumissions lancé avant Noël par le gouvernement. La date limite était fixée au 21 janvier.

Le biologiste Sylvain Archambault, de la SNAP Québec, critique l’amateurisme du ministère dans ce dossier :

La SNAP avait critiqué cet appel d’offre parce qu’il visait le banc des Américains, un site que Pêches et Océans veut désigner aire marine protégée.

Selon l’organisme, la Commission géologique du Canada a elle-même produit, en 2009, une étude sur le potentiel économique de la structure Old Harry en se basant sur les mêmes données sismiques des années 1970 et 1980, que Québec veut faire analyser à nouveau:

Le ministère des Ressources naturelles du Québec était prêt à investir jusqu’à 300 mille dollars dans cette étude sur le potentiel économique des hydrocarbures des sites Old Harry et du banc des Américains.

Au bureau de la ministre Martine Ouellet, on dit être en analyse sur les différentes alternatives pour bien documenter la question.
Un retour en appel d’offres n’est pas exclu.