AUGMENTER LE FINANCEMENT

35

Le Canada doit rehausser son financement dans la recherche en sciences de la mer.

C’est ce qui ressort du rapport d’experts du Conseil des académies canadiennes qui constate également l’absence d’une organisation unique responsable de la gestion de la recherche océanique au pays.

Les scientifiques font donc face à des défis de coordination et de mise en communs des ressources.

Le rapport du Conseil des académies canadiennes se base sur les réponses potentielles à une quarantaine de questions prioritaires pour le développement de la recherche océanique, identifiées par ses experts en 2012.

Les experts constatent que le financement direct de projets de recherches individuels est en déclin depuis 2008, que l’importante flotte de navires de recherche est vieillissante et que la large surveillance océanique pose des défis de gestion.

Le directeur de l’Institut des sciences de la mer de l’Université du Québec à Rimouski, Serge Demers appuie les conclusions du comité d’experts :

 

Le document traite notamment des questions d’interactions entre les océans et le climat, de l’impact humain sur les écosystèmes marins, des communautés côtières et de l’océan Arctique.

Serge Demers indique que l’UQAR et l’ISMER détiennent l’expertise nécessaire

 

Serge Demers dit souhaiter que le gouvernement fédéral prenne acte du rapport d’experts.

 

PARTAGER
Article précédent10 ANS DÉJÀ
Article suivantCAMPAGNE FRUCTUEUSE
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.