La RéGÎM souhaite obtenir du financement sur plusieurs années

320

La Régie intermunicipale de transport de la Gaspésie et des Îles (RéGÎM) appuie l’Alliance pour le financement des transports collectif du Québec qui dénonce la dégradation des services partout en province.

L’organisme déplore une diminution des services interurbains dans les régions éloignées, les fréquences insuffisantes de même que les services anémiques en dehors des heures de pointe.

Le directeur de la RéGÎM, Antoine Audet, soutien notamment que son organisme est toujours en attente de son financement pour la prochaine année et qu’il souhaite que le gouvernement dépose enfin sa nouvelle politique au niveau du transport collectif. De plus, il souhaite un financement garanti sur plusieurs années :

 

Contrairement à l’ensemble des autres régions du Québec, le circuit de la Gaspésie et des Îles bénéficie d’un revenu annuel depuis la mise en place de la taxe sur chaque litre d’essence vendu sur notre territoire.

 

Le financement demandé par la RéGIM pour ses opérations annuelles est de 900 000 $, soit 600 000 $ pour le service régulier et 300 000 $ pour la bonification du transport interurbain avec Orléans Express.

Annuellement, plus de 90 000 déplacements sont effectués par le transporteur sur notre territoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE