2 ANS DE SURSIS

27

L’école des pêches et de l’aquaculture du Québec à Grande-Rivière disposera d’un sursis de deux ans pour trouver une solution à sa déficience d’achalandage.
Le ministre de l’éducation Yves Bolduc annonce que l’établissement de Grande-Rivière gardera son statut d’école nationale pour encore deux ans, ce qui donnera un sursis à ses administrateurs pour y attirer une clientèle.

De plus amples pouvoirs seront confiés à la direction de l’établissement pour élaborer un nouveau plan d’affaires et un modèle de gouvernance, en collaboration avec le ministère de l’éducation.

Le ministre Bolduc ajoute que le financement accordé à l’école des pêches et de l’aquaculture sera également maintenu pour deux ans, en dépit de la clientèle insuffisante.

De son côté, le ministre responsable de la région, Jean-d’Amour, affirme que le rôle de l’ÉPAQ s’inscrit dans le cadre de la stratégie maritime dont il est en charge, et que pour cette raison, il sera porteur du dossier.


C’était un reportage d’Ariane Aubert Bonn

PARTAGER
Article précédent25 MILLIONS EN RETOMBÉE
Article suivantDÉCISION DE LA REGIE
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.