1er DÉCÈS SUR UN PARC ÉOLIEN, SELON LA CNESST

601

Le décès survenu mardi matin dans le secteur de Murdochville serait le premier comptabilisé en Gaspésie sur un parc éolien en opération.

C’est ce que confirme la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail, la CNESST, qui enquête présentement sur cet accident mortel. La Sûreté du Québec a pour sa part conclu qu’il ne s’agit pas d’une cause criminelle.

Rappelons que Dominique Goineau, originaire de la Rive-Sud de Montréal, est décédé après être tombé du haut d’une éolienne de 67 mètres, dans le parc éolien du Mont Cooper de l’entreprise NextEra Energy Canada. Il avait 37 ans et il travaillait pour cette compagnie depuis 8 mois.

Selon les premières observations de la CNESST, il n’y aurait pas eu de lacune au niveau de la sécurité professionnelle. Les inspecteurs poursuivent donc leur collecte d’information pour en savoir plus.

Le porte-parole, Maxime Boucher, explique que les risques sont très nombreux sur un parc éolien, mais que normalement, les accidents sont assez rares.

 

Selon Maxime Boucher, les conclusions de l’enquête de la CNESST pourraient être rendues publiques au plus tard dans 6 mois.

 

 

Journaliste : Sonia Landry

LAISSER UN COMMENTAIRE