Le comité d’examen sur l’assurance-emploi émet 10 recommandations

253

Le gouvernement du Canada publiait mercredi son rapport sur l’examen de la qualité des services de l’assurance-emploi.

Le document résulte d’une consultation menée à l’échelle nationale par un comité d’examen. L’objectif de la démarche est de veiller à ce que les citoyens reçoivent en temps opportun les prestations auxquelles ils ont droit.

Le député d’Avignon-La-Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, fait partie des membres de ce comité. Les commentaires recueillis portaient pour la plupart sur les délais d’attente qui peuvent atteindre jusqu’à 50 minutes pour parler à des agents de Service Canada au téléphone.

 

Le Conseil arbitral, qui a été remplacé par le Tribunal de la sécurité sociale, a aussi occasionné des délais supplémentaires. Un prestataire peut aujourd’hui attendre en moyenne 260 jours pour connaître la décision du tribunal, alors qu’il attendait autrefois 35 jours.

Rémi Massé constate aussi que les employés de Service Canada font face à des obstacles pour bien répondre aux prestataires.

 

Bien que la démarche ne porte pas sur le programme d’assurance-emploi lui-même, le député fédéral affirme être sensible aux préoccupations entendues concernant le trou noir.

Le gouvernement s’est engagé à donner suite aux 10 recommandations du comité dans son budget de 2017, qui sera déposé vers la fin février ou le début mars.

LAISSER UN COMMENTAIRE