Il y aura d’autres appels d’offres en éolien, confirme Pierre Arcand

505

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles confirme qu’il y aura d’autres appels d’offres d’énergie éolienne au Québec.

Même si la dernière politique énergétique du Québec, prévu jusqu’en 2030, ne mentionne pas le développement de nouveaux projets de parcs éoliens, Pierre Arcand,  affirme qu’il va soutenir la filière en ce sens.

Le ministre est d’ailleurs cette semaine dans l’État de New-York dans le but de conclure des ententes pour qu’Hydro-Québec exporte de l’électricité dans cette région.

Pierre Arcand est confiant que le Québec va obtenir des contrats avec les États-Unis, ce qui va permettre de procéder à d’autres appels d’offres éoliens.

 

S’il est certain que la filière éolienne aura sa part du gâteau, le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles ne peut pour l’instant préciser à quel moment.

 

Pierre Arcand ne craint pas non plus l’arrivée du nouveau président américain, Donlad Trump, qui a annoncé en campagne qu’il allait favoriser le retour des centrales au charbon de bois, ce qui pourrait nuire à des projets de vente d’hydroélectricité.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE