Vitalité économique des municipalités : Gaspé arrive 3e dans la région

149

La Ville de Gaspé se classe 3e en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine pour sa vitalité économique.

L’Institut de la statistique du Québec vient de publier son classement des municipalités en fonction de l’indice de vitalité économique. Il est calculé à partir des données de 2014 sur la démographie, le marché du travail et le revenu des particuliers.

Maria, incluant Gesgapegiag, et St-Siméon, tous deux dans la Baie-des-Chaleurs, dominent le classement régional avec des notes de 1,4  et de 0,19, respectivement. Gaspé se situe pour sa part au 537e rang provincial avec 0,07.

À titre comparatif, la ville la mieux cotée, Lac-Delage, a un indice de 28.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, reçoit cette statistique de façon positive, bien qu’il soit surpris de se faire devancer par St-Siméon. Il croit aussi pouvoir faire mieux dans les prochaines années.

 

Des 4 municipalités qui performent les moins bien au Québec, 3 sont situées en Gaspésie. Rivière-à-Claude occupe la dernière des mille 98 places, avec un  indice de moins 25,99, suivie de Ste-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine et de l’Ascension-de-Patapédia.

Dans la MRC de La Côte-de-Gaspé, l’indice de vitalité économique s’est empiré depuis 2011, passant de 3,4 à 4,11. Même chose pour la MRC du Rocher-Percé, qui est passé de moins 15,33 à moins 16,93.

Soulignons que la situation s’est grandement améliorée depuis le début des années 2000 sur la Pointe gaspésienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE