4 CONDITIONS POUR LES RÉGIONS

    31

    Mont-Louis-2003_automne

    La Fédération québécoise des municipalités menace de ne pas signer le pacte fiscal si Québec ne remplit pas 4 conditions.

    L’organisme tenait hier, son Grand Rendez-vous des régions, à Québec.

    La FQM veut que les moyens financiers soient adaptés aux nouvelles responsabilités des municipalités et des MRC, notamment en matière de développement économique. Deuxièmement, les municipalités réclament une diversification des revenus à l’avantage des régions du Québec.

    Au terme du Grand Rendez-vous hier, le président Richard Lehoux a aussi réclamé que le pacte fiscal octroie aux municipalités dévitalisées des moyens spécifiques et des orientations sur l’allègement de la reddition de comptes. Richard Lehoux estime réalistes les revendications des élus.

    Par contre, devant les faibles avancées des négociations avec Québec, les élus s’impatientent :

    Richard Lehoux espère que le gouvernement comprend toute la grogne ressentie des régions :

    La FQM veut, par ailleurs, que Philippe Couillard nomme immédiatement un ministre délégué spécifiquement aux régions.

    Sans ces 4 conditions ne sont pas réunis, a averti le président, la FQM de signera pas le nouveau pacte fiscal avec Québec.