3 ANS DÉJÀ

    41
    Le palais de justice de Percé.

    Le centre de détention de Percé a fêté ses trois ans d’opérations en septembre. La directrice des services correctionnels pour la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Suzanne Bourget, dresse un bilan.

    L’établissement destiné à faire suivre une thérapie aux détenus ayant commis des délits à caractère sexuel fonctionne désormais à pleine capacité.

    Voici un reportage d’Ariane Aubert Bonn

     

    PARTAGER
    Article précédentEN PRISON
    Article suivantDÉPENSES JUSTIFIÉES