CONSEIL DÉCONNECTÉ

    30

    Levée de boucliers contre la proposition du Conseil du patronat du Québec.

    L’organisme qui défend le point de vue patronal propose au gouvernement Couillard de « réallouer une partie des budgets actuellement consacrés au maintien des municipalités dévitalisées vers des mesures facilitant la relocalisation des ménages qui y habitent ». L’organisme soutient que l’exode vers les centres urbains doit être vu comme quelque chose de normal.
    Cette idée apparaît dans le mémoire déposé, hier, en commission parlementaire sur la Stratégie gouvernementale de développement durable.

    Le maire de Gaspé et président de la CRÉ, Daniel Côté, estime que le Conseil du Patronat démontre un manque de vison du développement du Québec et des régions.

    Le maire de Petite-Vallée, Rodrigue Brousseau, affirme, que même si sa municipalité composée de 158 habitants est jugée dévitalisée, ce n’est pas une raison pour la fermer.

    Enfin, le député fédéral de la Haute-Gaspésie- La Mitis- Matane-Matapédia, Jean-François Fortin, trouve méprisants les propos du Conseil du Patronat.

    Jean-François Fortin est d’avis que le Conseil du patronat est déconnecté de la réalité, avec son analyse simpliste du rôle que devraient jouer les régions rurales du Québec.

    PARTAGER
    Article précédentSURSEOIR AU CHANTIER DE DÉMOLITION
    Article suivantVISITE DE PIERRE MOREAU
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.