PACTE CRITIQUÉ PAR GASPÉ

    31

    La ville de Gaspé critique fortement la décision du gouvernement du Québec d’imposer le pacte fiscal transitoire qui comprend des coupures financières importantes.

    Le maire de Gaspé affirme que ce pacte a été négocié en catimini et que sa municipalité n’a pas été consultée ni par le gouvernement ni par l’Union des municipalités du Québec. À moins de 2 mois du dépôt de son budget, Daniel Côté affirme que le manque à gagner se situe à près d’un million de dollars :

    Le maire de Gaspé se questionne sur la décision unilatérale du gouvernement de payer 65% des taxes sur les services rendus par sa municipalité alors que le citoyen doit les payer à 100%. Daniel Côté considère que les municipalités des régions ont été sacrifiées dans l’entente imposée par Québec et acceptée par les unions municipales et les villes de Québec et Montréal :

    Daniel Côté affirme que le gouvernement du Québec a opté pour du mur-à-mur au lieu de s’asseoir avec les régions et moduler les programmes en conséquence de leurs réalités. Il espère que le prochain le pacte de 2016 se fera en tenant compte des réalités particulières des régions.

    PARTAGER
    Article précédentTDLG 2015
    Article suivantPERTE ENTRE 15 ET 20 MILLIONS
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.